Le témoignage des bénévoles

Portrait Anne-Sophie Vive

Anne-Sophie

Moi avant : Notaire collaboratrice

Burn out : 15 février 2017

Aujourd’hui: Fondatrice de la communauté des BURN’ettes et Présidente de l’association L’BURN 

Rôle: représentation et stratégie de développement de l’association, création de partenariats, supervision des pôles d’activité, coordination du comité scientifique, intervenante lors des actions de sensibilisation

Et pleins de petites choses annexes pour se faire plaisir : BD, infographie, rédaction…

« Soumise à un stress permanent dans une profession qui ne me correspondait pas, tout en essayant de concilier ma vie de mère et de femme, j’ai fini par faire un burn out sévère.

Lors de mon burn out tous les compteurs ont été remis à zéro. J’ai saisi cet évènement de ma vie pour me donner une seconde chance, redonner du sens à ma vie professionnelle et repenser mes priorités. 

Je travaille aujourd’hui pour une cause qui m’est chère : aider les personnes qui comme moi ont vécu un burn out et sensibiliser sur cette question »

Portrait Anne-Sophie Vive

Sylvie

Moi avant : Styliste et directrice d’une école de mode internationale

Burn out : Janvier 2018

Aujourd’hui: écoutante et pair-aidante auprès des BURN’ettes, responsable du pôle animation à L’BURN

« Avant, mon univers c’était la mode… Styliste, professeur de stylisme puis directrice à Bordeaux d’une école de mode internationale… A fond sur les tendances, le superficiel, les paillettes, les défilés, hyperconnectée à mes mails et mes responsabilités, mot d’ordre: être toujours au top à tous niveaux pour l’image de l’école !

En Janvier 2018, après plus de 4 années dans ce rythme effréné et plusieurs alertes de mon corps, tout bascule et c’est l’effondrement, physique, mental, émotionnel… 2 ans d’arrêt maladie! Je me reconstruis petit à petit en me tournant vers le bien-être, l’écoute de soi, l’éveil de conscience, la spiritualité, un univers bien diffèrent mais qui m’offre au quotidien des cadeaux de la vie, des trésors de sérénité et de bonheur.

Après avoir rencontré Anne-Sophie en septembre 2018, je lui propose de l’accompagner sur son projet, l’aventure des BURN’ettes, et nous avons déposé les statuts de l’association en Mars 2019. Depuis, je suis écoutante auprès des BURN’ettes, paire aidante au bout du fil, j’organise des groupes de paroles, des ateliers pour faire découvrir des activités thérapeutiques pour être à l’écoute de son corps, de ses émotions, de son vécu.

C’est devenu ma mission de vie aujourd’hui: apporter un mieux-être pour cheminer vers sa reconstruction. »

Portrait Anne-Sophie Vive

Marlène

Moi avant : responsable communication

Burn out : 16 novembre 2018

Aujourd’hui: community manager, responsable du pôle communication de l’association L’BURN

 « Je suis Marlène, 34 ans, à la recherche de mon équilibre pro/perso.

J’étais précédemment une super-nana-de-la-com, à fond, passionnée par la culture, les spectacles, je travaillais pour un festival de musique et une collectivité en Vendée, j’étais fonctionnaire. J’avais une vie très remplie, de travail beaucoup (semaine, soir et week-end) et de très nombreuses sorties (semaine, soir et week-end) pour décrocher du job et répondre à un besoin incessant d’évasion, de décompression. Bref, ne s’autoriser aucun arrêt sur image, le vide, ça risquerait de faire très mal. Mais, ça ne dure qu’un temps, je me suis cramée en 2018.

Aujourd’hui, je vis à Bordeaux, j’ai rencontré les BURN’ettes en 2019 et… paf ! ça a matché !!! Une nouvelle aventure bénévole s’ouvrait à moi de quoi me réconcilier avec mon métier déposé à la poubelle depuis 1 an. Comme quoi !

Je suis la community manager de l’équipe, à fond toujours pour prendre soin des BURN’ettes en leur postant des messages sur les réseaux et pour valoriser l’action de l’association. J’ai aussi imaginé le podcast « Super BURN’ettes » que j’anime chaque mois avec joie… Tout ça fait tellement sens et me permet de retrouver confiance en moi et les autres. Donc c’est gagné !!!! Je n’ai pas retrouvé de situation pro depuis le burn out. Demain ? Je ne sais pas mais en tous cas, j’ai pris le bon chemin. »

Portrait Anne-Sophie Vive

Marion

Moi avant : Toujours à 400% en tant que Maman, et au boulot (directrice régionale client dans la location-entretien d’articles textiles et d’hygiène)

Burn out : 19 juin 2017

Aujourd’hui: enseignante économie-gestion

« Enseignante économie-gestion auprès de 1ère et Terminale STMG. Toujours pas sûre que cela soit ma nouvelle vocation professionnelle. Plus sereine, plus calme. Prends du temps pour moi et pour les autres. Je suis trésorière de l’association L’BURN. »

Portrait Anne-Sophie Vive

Ela

Moi avant : Cadre dans une TPE & La Reine de l’Adaptation et du déni
Burn-in/out : décembre 2018
Moi dans l’association : Bénévole & support administratif au pôle d’animation & écoute avec Sylvie et Anne

« Allemande, je vis en France depuis mes 25 ans et j’étais devenue la Reine de l’Adaptation : Je me suis adaptée à une nouvelle culture, une nouvelle langue, une nouvelle façon de vivre, j’étais devenue l’employée parfaite qui ne comptait pas ses heures et qui ne savait jamais dire non, qui aidait les autres avant de s’occuper de son propre boulot… Je voulais être la parfaite mère et belle-mère d’une famille recomposée tout en gardant mes propres origines, la parfaite épouse de l’amour de ma vie que j’ai suivi en France… et je me suis perdue dans un cercle éternel de culpabilité. En essayant de satisfaire les besoins des autres, j’ai oublié les miens et je me suis perdue sur la route… Je ne me reconnaissais plus.
Quand j’ai perdu mon équilibre au sens propre du terme, j’ai compris que je ne pouvais pas continuer comme ça & j’ai pris la décision de quitter mon travail. Je me considère alors plutôt comme une échappée-belle du Burn-out car mon corps a tenu par miracle…
Avec les Burn’ettes, j’ai compris ce qui m’étais arrivée et j’ai enfin su mettre un mot sur les symptômes que j’ai ignorés pendant trop longtemps!
Aujourd’hui, j’ai décidé d’être à nouveau tout simplement moi-même sans m’adapter à tout prix! Je me forme au métier de coach professionnelle – une reconversion riche de sens devenue évidente et en parfait accord avec mes valeurs.
Je suis fière et heureuse d’être bénévole auprès d’Anne-Sophie et toutes ses merveilleuses bénévoles qui font un boulot extraordinaire – Burn to be alive !»

Portrait Anne-Sophie Vive

Pauline

Moi avant : Cadre

Burn out : 9 mai 2019

Aujourd’hui: bénévole pôle comptabilité/stratégie/subventions de l’association L’BURN

« J’étais cadre, je vivais à Paris avec tout ce que cela implique (stress, petit logement, bruit, foule, transports bondés), mes amplitudes horaires étaient très larges. La valeur travail était importante pour moi, ma vie professionnelle prenait toute la place. Et puis, je suis tombée enceinte. Mon fils est arrivé dans ma vie comme un chien fou dans un jeu de quilles. Il a tout bousculé! Le 9 mai 2019, 1 an après avoir accouché de mon fils j’ai fait un burn out. Depuis, j’ai déménagé à Bordeaux avec ma famille, je me suis faite accompagner par des spécialistes appartenant au réseau de l’association. Aujourd’hui, je vais mieux, je me reconstruis. En parallèle je travaille en tant que bénévole pour cette belle association. »

Portrait Anne-Sophie Vive

Caroline

Moi avant : Responsable d’agence de voyages

Burn out : février 2018

Aujourd’hui: Coordinatrice de l’association L’BURN

« Ma vie avant le burn out … je suis responsable d’agence de voyages, j’adore mon métier, mes collègues et mes clients mais la charge de travail s’alourdit et je m’observe en train de courir partout, d’essayer de ne pas être en retard, d’être à la hauteur dans tous les domaines, une bonne épouse, une bonne jeune maman, une bonne employée, une bonne amie, un bon employeur pour la nounou, bref je suis sous pression et j’ai le sentiment de devoir prouver constamment que je mérite ma place, les mois passent et mon besoin de tout plaquer frappe à ma porte, et insiste, besoin de changer de vie, de métier, de trouver un équilibre vie pro/vie perso etc…

En Novembre 2017 mon mari apprend sa mutation à Bordeaux et enfin ma vie ma changer avant que je craque, mais mon corps m’a rattrapé juste après notre déménagement, je me retrouve un matin de Février 2018 avec une occlusion de la mâchoire, muette, pétrifiée de douleur et en pleurs … Le burn out c’est ça et je ne peux plus le nier… 

S’ensuivent des mois de repos et beaucoup d’introspection personnelle, je comprends enfin ce que veut dire prendre du temps pour soi, je ressors de chez moi et fais de belles rencontres, je croise le chemin d’Anne Sophie Vives et de Sylvie Fagegaltier, et j’embarque dans l’aventure « L’BURN » en mars 2019, pour y devenir coordinatrice et chargée d’événementiel.

Ma vie maintenant … j’ai repris toute confiance en moi, je me sens utile en accompagnant les BURN’ettes, j’ai identifié mes forces et à côté de mon rôle dans l’association je me suis lancée comme consultante en organisation et en management, je suis très fière de faire partie de cette équipe, et même d’avoir vécu ce burn out, car finalement je lui dois l’équilibre que j’ai fini par trouver. »

Portrait Anne-Sophie Vive

Anne

Moi avant : Ingénieure d’études, directrice adjointe d’un CFA universitaire.

Burn out : 2016-2017

Aujourd’hui: après le burn-out, ma reconstruction est passée par une reconversion.

« Aujourd’hui, je suis coach professionnelle, formée, certifiée et supervisée dans ma pratique. J’exerce plusieurs activités complémentaires: en intrapreneuriat au sein du milieu universitaire auquel je reste très attachée, je développe des actions de coaching pour les personnels et les étudiants. En parallèle, avec l’agence que j’ai créée, Impact & Vous, j’accompagne des personnes en transition, pour qu’elles osent aller vers leur juste chemin, et je coache des dirigeant·e·s et des entrepreneur·e·s pour qu’ils accordent leur stratégie personnelle et collective avec leurs aspirations profondes. Jour après jour, je m’attache à conjuguer mon cheminement intérieur avec ma passion de l’humain et mon désir profond de contribuer positivement aux changements dont notre monde a besoin.

Ce que je fais aujourd’hui dans l’association : Je co-anime les groupes de parole avec Sylvie et je coordonne une équipe de coachs ressources de l’association pour la mise en place d’actions de coaching solidaire (ouverture de groupes de parole supplémentaires, parcours Burn’ette is back…). J’anime aussi des ateliers goûters sur des thématiques de développement personnel et participe à l’organisation des afterNOworks. »

Portrait Anne-Sophie Vive

Gaëlle

Moi avant : médecin de rééducation neurologique

Burn out : –

Aujourd’hui: bénévole aux pôles comptabilité/subvention/stratégie et communication

« Durant plus de dix ans, j’ai été médecin de rééducation au service des personnes handicapées neurologiques. Une injonction constante de « faire du chiffre », sans prendre en compte l’humain derrière le patient… Des journées éreintantes couplées à des gardes et astreintes de nuit, de week-end, de férié… Repousser toujours plus loin la frontière entre vie professionnelle et vie privée jusqu’à la peau de chagrin… Tout en étant maman solo d’une petite fille de 4 ans! En juin 2019, j’ai fait le choix de dire stop, pour une valeur qui m’est plus chère : prendre le temps pour ce qui m’est essentiel. Avoir le luxe de profiter de chaque instant auprès de ma fille et des personnes que j’aime, d’avoir enfin du temps pour moi. M’enrichir de rencontres amicales, de découvertes, de surprises, de balades, m’épanouir… J’ai pensé à un projet d’aide aux personnels soignants victimes de burn-out, puis me suis jointe à celui d’Anne-Sophie en m’investissant auprès des BURN’ettes. Je participe en équipe aux appels à projets à la recherche de subventions, et m’investis dans le pôle communication.

Plutôt dans l’ombre, par timidité certainement, je suis toujours très heureuse de partager avec vous ! »